Lycée Catherine et Raymond JANOT
Lycée Pierre et Marie Curie

SENS - YONNE (89) - France

Accueil > Point presse > C’est dans l’Yonne Républicaine du vendredi 21/12/2018

C'est dans l'Yonne Républicaine du vendredi 21/12/2018 C’est dans l’Yonne Républicaine du vendredi 21/12/2018

Les élèves du lycée Janot-et-Curie à Sens ont été sensibilisés aux risques ferroviaires

Le camion de prévention de la SNCF s’est installé dans le lycée Janot-et-Curie, ce vendredi 21 décembre. © Théo Vigne

Le groupe SNCF a diffusé sa campagne de prévention, nommée "2 h 38", auprès des élèves du lycée Janot-et-Curie, à Sens, ce vendredi 21 décembre.

"2 h 38", le mini-film en réalité virtuelle sur les risques ferroviaires, réalisé par la SNCF, a été diffusé aux élèves du lycée Janot-et-Curie, ce vendredi 21 décembre 2018.

Par groupe de quatre, les adolescents se sont succédés dans le camion "2 h 38". À l’intérieur, la chambre du personnage principal de l’histoire était reconstituée.

Un concept innovant

Une fois le casque de réalité virtuelle enfilé, ils revivent le cauchemar d’un jeune témoin d’un accident ferroviaire, qui toutes les nuits, à 2 h 38, se remémore la scène. "Pour capter les jeunes, nous avons fait le choix de la réalité virtuelle. C’est un bon moyen de les sensibiliser", précise Isabelle Giordanella, responsable communication de SNCF Réseaux.

C’est un constat alarmant qui a poussé la SNCF à agir. "Par an, il y a une centaine de tués sur les rails et une majorité de jeunes. C’est un mort tous les trois jours", poursuit-elle.

Je suis déjà allé sur les rails, mais après avoir visionné le film, je n’irai plus.
La campagne aura provoqué chez certains une réelle prise de conscience. "Je suis déjà allé sur les rails, mais après avoir visionné le film, je n’irai plus", note Jahlil, élève en seconde. Et elle aura refroidit les ardeurs de ceux qui n’ont jamais tenté la mauvaise expérience. " Je n’ai jamais traversé les rails, et j’ai encore moins envie de le faire", détaille Thomas, lycéen.

Le choix du format s’avère être une belle réussite. "Intéressant, réaliste. C’est la première fois que je m’essayais à la réalité virtuelle et ça m’a plu", confie Mohammed-Amin, un autre élève. Les lycéens ont également été avertis des multiples dangers et des interdits présents sur les chemins de fer.

Avec sa présence à Sens, la SNCF boucle son périple en Bourgogne-Franche-Comté, après avoir fait halte à Dijon, Belfort ou encore Morvillars.
Théo Vigne
theo.vigne centrefrance.com